Coopération bilatérale : le Représentant de l’OMS au Cameroun reçu au Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain PDF Print E-mail
Written by Cellule de la Communication   
Monday, 29 July 2019 10:56
There are no translations available.

audience-omsLe vendredi 27 juillet 2019, le Ministre de l'Habitat et du Développement Urbain, Célestine Ketcha Courtès, a reçu en audience le Représentant de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Cameroun, le Dr Phanuel Habimana. S'adressant à ce dernier, elle a d'entrée de jeu déclaré qu'après avoir de matière continue et intense travaillé avec ses prédécesseurs, lorsqu'elle était Maire de la Commune de Bangangté, elle était « pressée de voir les activités menées au niveau local qui ont impacté positivement les conditions de vie des populations, tel que voulu par le Président de la République S.E. Paul Biya, se mettre en œuvre sur le plan national ». Pour Mme le Ministre, dans partenariat win-win (gagnant gagnant) entre l'OMS et le Cameroun, les17 ODD, seront aisément atteints pour 2030, retrouvant l'Agenda 2035 du Chef de l'Etat ».

 

Réagissant à cette préoccupation, M. Habimana a révélé que le 50ème anniversaire du partenariat entre l'OMS et le Cameroun a été fêté en 2012. Un partenariat ancré autour de 5 axes stratégiques portant sur l'appui du système de santé camerounais et son orientation vers la couverture santé universelle ; l'appui dans la prévention des urgences de santé publique et les crises humanitaires ; l'amélioration de la santé de la mère et du nouveau-né ; la lutte contre les maladies transmissibles et non transmissibles, ainsi que la transformation de la représentation de l'OMS pour lui permettre de répondre aux demandes du Cameroun. Il a ajouté que ce dernier volet inclut l'habitat et le cadre physique.

De manière spécifique, le Représentant de l'OMS au Cameroun a indiqué que le Ministère de l'Habitat et du Développement Urbain et l'OMS pourraient travailler sur deux volets. D'un côté, et grâce à l'appui du Centre OMS pour le développement sanitaire de Kobé au Japon, l'eau et l'assainissement, un lien étroit existant entre la salubrité et le cadre physique. Et de l'autre, la mobilité urbaine, au regard de la recrudescence des accidents de circulation dans les villes camerounaises, dont Yaoundé et Douala, parfois causés par les conducteurs de motos-taxis. Des propositions favorablement accueillies par Mme Courtès, qui a suggéré qu'en partenariat avec ONU Habitat et l'OMS, le Gouvernement camerounais (à travers le Ministère de l'Habitat et du Développement Urbain) organise l'opération ''Capitale Propre'', qui sera étendue à d'autres métropoles camerounaises. Une Task Force a été désignée pour creuser ces 2 axes de collaboration et mettre en place un planning d'activités pour d'ici à la CAN 2021 changer le visage de nos 2 métropoles sur le plan hygiène et salubrité, de même que la mobilité urbaine.

Last Updated on Monday, 29 July 2019 13:03
 

Media Library

Public

Vente des logements

logementsocio-2015

Survey

Which one of the following issues is your essential cause of concern?
 

Fil RSS

Statistics

Members : 7
Content : 436
Web Links : 10
Content View Hits : 2880404