Enlèvement des déchets dans la cité-capitale : Jean Claude Mbwentchou attribue la mention ‘’Doit mieux faire’’ à Hysacam PDF Print E-mail
Written by Cellule de la Communication   
Friday, 12 January 2018 12:42
There are no translations available.

minhdu-tour-hysacamEmbellie dans le ramassage des ordures, malgré l’existence de quelques endroits noyés dans les ordures ménagères. Tel est le sentiment exprimé ce jeudi 11 janvier 2018, par le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Jean Claude Mbwentchou, à l’issue d’un tour de la ville qui l’a conduit au centre de stockage de déchets d’HYsacam situé à Nkolfoulou, dans l’arrondissement de Soa. Cette descente sur le terrain avait pour objectif de vérifier l’effectivité de l’exécution des instructions gouvernementales relatives à la collecte, au ramassage et au traitement des ordures ménagères par la société Hysacam. Ceci suite à l’apurement par le Gouvernement de la moitié de sa dette envers cette entreprise. Le Ministre Mbwentchou était accompagné de la Secrétaire d’Etat en charge de l’Habitat, Marie Rose Dibong, du Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Yaoundé, Gilbert Tsimi Evouna, du Directeur Général Adjoint de la Société Immobilière du Cameroun, Faustin Clovis Noudjeu, du Directeur Adjoint de la MAETUR, Michael Mbong, ainsi que des responsables d’Hysacam.

 

La délégation a noté que dans les grands marchés, il y a nécessité d’élargir et d’augmenter le nombre de réceptacles des ordures et des bacs à ordures, ainsi que des surfaces. Une situation à laquelle se greffent l’encombrement de certains marchés, sans oublier la présence de carcasses de véhicules le long de certaines rues et dans les cités SIC et MAETUR.

Au cours de la séance de travail organisée à la Communauté Urbaine de Yaoundé, le Ministre de l’Habitat et du Développement et du Développement Urbain a instruit le Délégué du Gouvernement Tsimi Evouna, d’une part de remédier aux différents manquements en aménageant des réceptacles et en créant des centres de transbordement des ordures dans chaque commune, et des lieux de décharge éloignés des domiciles. Et d’autre part, d’étudier la possibilité d’impliquer les maires et les organisations de la société civile dans les opérations de collecte et de précollecte des ordures ménagères. Une démarche qui devra être suivie d’une campagne d’information, d’éducation et de sensibilisation des populations, dont l’incivisme contribue significativement à l’insalubrité dans nos villes. Et pour cause, en plus du déversement des ordures loin des bacs, ces populations procèdent à l’incinération des déchets, qui constituent un danger pour la couche d’ozone.

Last Updated on Wednesday, 17 January 2018 14:28
 

Media Library

Public

Vente des logements

logementsocio-2015

Survey

Which one of the following issues is your essential cause of concern?
 

Fil RSS

Statistics

Members : 7
Content : 541
Web Links : 10
Content View Hits : 3147036